Comment l’œstrothérapie pourrait prévenir le diabète de type 2

Comment l'œstrothérapie pourrait prévenir le diabète de type 2
Comment l'œstrothérapie pourrait prévenir le diabète de type 2

De nouvelles recherches renforcent l’idée que l’œstrogénothérapie pourrait aider à prévenir le diabète de type 2 après la ménopause, après avoir identifié les mécanismes par lesquels l’hormone aide à contrôler la glycémie.

Dans une étude sur des souris et des cellules humaines ménopausées, les chercheurs ont découvert que l’œstrogène cible des cellules spécifiques du pancréas et de l’intestin pour augmenter la tolérance au glucose.

Ceci est associé à un risque plus faible de diabète de type 2.

Le responsable de l’étude, Jacques Philippe, qui est un spécialiste du diabète travaillant actuellement à la Faculté de médecine de l’Université de Genève en Suisse, et ses collègues ont récemment publié leurs résultats dans la revue JCI Insight.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*